Madonna MDNA : l’album de trop ?

La reine de la pop est revenue le 26 mars sur le devant de la scène avec son nouvel album MDNA. Qu’est ce qu’on en pense ?

MDNquoi ?

Rien que le titre se lit de plusieurs façons différentes. MDNA, quatre lettres, abréviation de Madonna, évidemment. Est ce ainsi que Lourdes, sa fille de 16 écrit le prénom de sa maman par SMS ? Deuxième lecture : cet album contiendrait l’ADN de la Madone. Grosse ambition. Et enfin, Mado ferait un petit clin d’œil à la MDMA, drogue du monde de la nuit. Peut être qu’on est censé être accro à cet album autant qu’on pourrait l’être à une drogue dure. Drôle d’hommage pour l’ancienne adepte de la Kabbale !

madonna gimme all your luvin
Give Me All Your Luvin' - pochette single

Le douzième album de Madonna est le premier à ne pas être associé au label Warner Records chez qui elle était signée depuis 1982. Il se compose de 12 chansons toutes plus électro les unes que les autres. Pour la réalisation de cet album, Madonna a fait appel à des valeurs qu’elle considérait comme sûres : William Orbit qui a produit, entre autres l’excellent Ray of Light, Martin Solveig ou encore les frères Benassi. On se serait bien passé de certaines de ces collaborations, on avait déjà du mal à les supporter tout seul (je parle de Benassi, mes oreilles saignent encore à cause de « Satisfaction »).

Madonna, 53 ans

madonna-give-me-all-your-luvin
Madonna, mère de 4 enfants

Sur cet album, Madonna semble vouloir nous faire oublier qu’elle a la cinquantaine passée. Comme si elle passait sa vie à se déhancher sur les dancefloors au lieu de pomponner. Elle s’est également entourée de la nouvelle génération : Nicki Minaj la Barbie du rap et M.I.A figure montante du pop-rap-fluo-enervé. Leur collaboration s’appelle Give Me All Your Luvin’. La chanson n’est pas affreuse en soi mais Madonna n’a pas vraiment laissé la part belle à la nouvelle génération. Nicki et M.I.A n’ont qu’un couplet chacune, qui arrive un peu de nulle part. Le clip nous montre une Madonna surliftée, soutien gorge léopard apparent, déambuler entourée d’une équipe de football américain dévouée. Nicki et M.I.A font de la figuration en agitant des pompons de cheerleaders. Quel message essaie-t-on de nous faire passer ? Que Madonna est toujours la femme forte et indépendante qui a les hommes à ses pieds ?

Le reste de l’album est aussi en demi teinte, oscillant entre le très désagréable « Some Girls », l’étonnant électro banjo de « Love Spent » et le sombre « Gang Bang ». Je trouve difficile de qualifier cet album de bon ou mauvais. Certes, ce n’est pas du génie et la voix couverte d’autotune de Mado me fait un peu grincer des dents. Cependant, il est dans l’air du temps. Madonna est la personnalité qui a sans doute, su le plus s’adapter et changer de personnalités au fil des années. Elle a toujours su collaborer avec les bonnes personnes au bon moment (The Neptunes, Timbaland et Justin Timberlake pour Hard Candy). On ne peut pas lui reprocher de  se renouveler pour essayer de garder une longueur d’avance, puisque c’est ce qui a fait le succès de sa carrière. Alors peut être que MDNA est sorti 2 ans trop tard ? Peut être était elle trop occupée avec son film ou à essayer de couper les ponts avec la Kabbale ?

madonna girl gone wild
Madonna dans son nouveau clip Girl Gone Wild

Pour la promotion, Madonna a fait fort, se payer l’honneur d’animer la mi-temps de la finale du Superbowl, un des événements les plus regardés aux Etats-Unis. Elle fait une entrée pharaonique, digne de Cléopâtre, sur un char doré. Enchainant ses plus grands tubes et nouvelles chansons, les acrobaties en tout genre (est-ce ridicule ou admirable ?), les effets spéciaux, et petits ratés (playback et petite chute), Madonna veut nous montrer qu’elle est de retour, entourée de LMFAO, Nicki Minaj, M.I.A et Cee-Lo Green. Une tournée mondiale est prévue à partir de fin mai 2012.

madonna super bowl 2012
Madonna, cheerleader triomphante au Superbowl

 

Queen of pop

Madonna a voulu s’imposer sur le marché que dominent à présent ses descendantes, Lady Gaga en tête. Elle voulait sûrement s’assurer que les jeunes filles de 13 ans à la sortie des collèges sachent encore qui elle est.

Cependant, a-t-elle encore besoin de chercher à nous prouver quelque chose ? La grande prêtresse de la pop a ouvert la voie à beaucoup d’autres, le pop-blond-girl-power est sa plus grande œuvre. A-t-elle cependant révolutionné quelque chose au niveau musical pur ? On peut facilement se mettre d’accord sur le fait qu’elle n’est pas la grande voix que la musique ait connu. Mais, ce n’est pas ce qu’on lui demande. Elle a été la première à faire ce que beaucoup font aujourd’hui.

lady-gaga-madonna-snl
Madonna et Lady Gaga à Saturday Night Live

Madonna était la reine de la pop. Je pense qu’il est temps pour elle de transmettre sa couronne…

 

J’ai volontairement pris la décision de ne pas évoquer les chiffres de vente de cet album, car, à mon sens, ce n’est pas un gage de valeur.

Laisser un commentaire