Google et James Cameron à la conquête de l’espace

L’univers n’en finit pas de nous fasciner et ses mystères ne sont pas près d’être tous découverts.

Le cofondateur de Google, Larry Page et le réalisateur multi oscarisé James Cameron ont annoncé mardi la création de Planetary Resources Inc, une entreprise destinée à l’exploitation des ressources de l’espace. Cette société basée à Seattle a donc pour but ambitieux celui d’utiliser les ressources en minerais et en eau des astéroïdes qui se situent à proximité de la Terre. En effet,  sur les 9 000 météorites récences par la NASA dont l’orbite se trouve proche de notre planète, 1500 seraient plus faciles d’accès que la Lune.

asteroide

Un projet fou ?

Selon les créateurs de Planetary Resources Inc, un simple astéroïde de 500 mètres de long contiendrait à lui seul plus de platine que toute la quantité extraite sur Terre dans l’histoire de l’humanité. N’oublions pas qu’un kilo de platine coute environ 40 000€, soit deux fois plus que l’or et qu’il n’est utilisé pas uniquement en bijouterie, mais aussi dans bien d’autres domaines.

Ce projet est donc certes démesuré mais pas insensé ! Les besoins des habitants de notre planète ne cessent de croitre tandis que les ressources diminuent de plus en plus. De plus, le marché de l’exploitation commerciale des astéroïdes représente 1 000 milliards de dollars. L’investissement de départ est colossal (d’après le magazine Times, les investisseurs auraient déjà mis 50 milliards de dollars de côté), mais le retour sur investissement risque bien d’être colossal.

lune-terre

Les astéroïdes comme oasis pour la Terre

Selon le Dr Peter Diamandis, le co-fondateur et co-président de Planetary Resources, « Un grand nombre de ces métaux et minéraux qui sont rares sur notre planète se trouvent en quantité quasi-illimitée dans l’espace ». Par ailleurs, un grand nombre d’astéroïdes possèdent des ressources en eau très importante.

Cependant, le projet va être long à mettre en place.  Il faudra attendre 2014 pour que la société mette en orbite des télescopes qui vont déterminer les astéroïdes intéressants. Mais il faudra surtout attendre 2025 pour l’extraction des ressources selon la NASA en raison de l’était actuel des technologies spatiales.

 

Laisser un commentaire