La couleur des sentiments, un livre émouvant

La couleur des sentiments est un livre sorti en 2009 sous son nom original The Help. Ecrit pas Kathryn Stockett, une américaine de bonne famille née à Jackson dans le Mississippi aux Etats-Unis, ce roman vous transporte dans l’univers de la ségrégation raciale des années 60. L’auteur s’est inspiré de sa propre expérience afin de rédiger un livre de témoignages fictifs à la fois drôles et émouvants de trois femmes que tout oppose.La-couleur-des-sentiments-film

 

Une histoire émouvante inspirée de faits réels

 

Ces trois portraits de femmes sont écrits par Kathryn Stockett dans un langage parlé et donc terriblement facile à lire. Une fois les premières pages lues, on n’a plus qu’une seule envie c’est de continuer afin de savoir ce qui arrive à ces héroïnes mais aussi à toutes les autres bonnes qui ont témoigné. On se prend réellement de sympathie pour ces trois femmes au caractère bien trempé. Elles nous donnent la sensation que la cause humaine n’est pas perdue et qu’il suffit parfois de peu pour que les choses changent…

Grâce aux notes écrites par l’auteur à la fin de l’ouvrage, on comprend que ces trois femmes sont des personnages fictifs inspirés de son enfance dans le Sud des Etats-Unis mais aussi de personnes ayant réellement existé. Ce livre permet une prise de conscience sur ce qu’était la ségrégation dans les années 60 sur le continent américain sans pour autant ennuyer le lecteur avec un côté moralisateur. Dès sa sortie, La couleur des sentiments a connu un succès fulgurant au tel point qu’il est aujourd’hui classé dans la série des best-sellers : 5 millions d’exemplaires à ce jour. Il a également été adapté au cinéma en 2011.

Pour ma part, j’ai trouvé ce livre réellement passionnant. Je l’ai d’ailleurs lu très rapidement malgré son nombre conséquent de pages. Il m’a fait rire par certaines phrases lancées plus particulièrement par Mimmy mais aussi émue par la douleur des bonnes mais également  parfois par celle des familles blanches. Un livre que je recommande fortement !la-couleur-des-sentiments-film

 

Trois femmes, trois personnalités uniques

 

Ce livre d’environ 500 pages est construit autour des témoignages de trois femmes bien différentes. Ceux-ci s’alternent et font avancer l’histoire petit à petit. Ces personnes apprennent à se connaître mais également à s’apprécier. Pourtant provenant d’un milieu totalement différent, elles vont se lier d’une sincère amitier.

Sketter

Sketter ou Eugénia Phelan est une femme blanche âgée de 23 ans. Ses parents sont propriétaires d’une plantation où ils emploient un grand nombre de personnes de couleur. De son arrivée de la maternité à ses 22 ans, une seule et unique bonne appelée Constantine s’est occupée d’elle. Toutes les deux avaient une relation fusionnelle jusqu’à ce que celle-ci quitte la maison familiale brusquement sans même prendre la peine d’écrire à Skeeter. Ce drame l’a pousse tout au long du récit à s’interroger sur les raisons de son départ. Dans les dernières pages du récit, elle découvre finalement la vérité…

Contrairement à ses amis, elle a commencé et fini ses études à l’Université. Suite à l’obtention de son diplôme, elle retourne dans sa ville natale, Jackson,  en espérant trouver un travail de journaliste. Elle commence alors un poste de chroniqueuse en art ménager pour le journal local. Ne connaissant rien à ces besognes réservées aux domestiques, elle demande l’aide d’une bonne travaillant pour une de ses amies. Celle-ci lui explique les rudiments du métier : comment nettoyer les tâches de café, de rouille,…

Grâce à cette rencontre, elle prend conscience du traitement qui est réservé aux personnes noires. Petit à petit lui vient alors l’idée d’écrire un livre reprenant les divers témoignages des bonnes de sa ville : du plus triste au plus heureux. En effet, pour certaines travailler chez des familles blanches se révèlent être un réel calvaire où l’humiliation et la haine de l’autre est continue alors que pour d’autres, c’est une nouvelle famille qu’elles adoptent et qui les adopte.skeeter la couleur des sentiments

Aibileen Clark

Aibileen Clark est une personne de couleur âgée de 53 ans. Durant sa longue carrière de bonne, elle s’est occupée de 17 enfants qu’elle a aimés comme les siens. Elle a eu une vie difficile puisqu’elle a perdu en premier son mari puis son fils dans un accident de travail. Cultivée et intelligente, elle écrit chaque soir ses prières au lieu de les réciter afin de maintenir son esprit éveillé. Travaillant chez Elizabeth Leefolt, une femme n’aimant pas son propre enfant, elle en vient à rencontrer Skeeter. De cette rencontre nait une véritable et belle amitié.

Grâce à son aide, Miss Phelan réussit à écrire son livre. En effet c’est elle la première qui accepte de témoigner. Aibileen rédige elle-même son portrait et convainc ensuite les autres bonnes de parler afin de faire avancer les choses malgré les risques qu’elles encourent : destruction des biens, tortures, mort…  Elle aide également Skeeter à écrire les témoignages des autres bonnes en plus de son propre travail chez Miss Leefolt.

Cette relation qui peut s’embler normal doit être replacée dans son contexte. Dans les années 60 au Mississippi, les noirs et les blancs ne devaient en aucun cas se mélanger, devenir ami et encore moins s’unir sous peine de sanctions. Les lois Jim Crow régissaient cette séparation et décrivaient les noirs comme des « sous-hommes ». Un des exemples poignant du livre est la création de toilettes réservées aux personnes de couleur pour ne pas qu’ils transmettent leurs microbes aux blancs. Ces aberrations sont apprises aux enfants depuis leur naissance. Ils répètent donc ensuite inlassablement le schéma par peur du changement ou tout simplement par inconscience des choses.aibileen clark

Minny Jacskson

Minny Jackson est une femme de couleur âgée d’une quarantaine d’année et amie d’Aibileen. Mère de famille nombreuse et femme d’un ivrogne qui la bat régulièrement, elle détient pourtant un fort caractère qui la pousse parfois à l’insolence chez les familles pour qui elle travaille. S’ayant fait renvoyer à de nombreuses reprises, elle éprouve quelques difficultés à trouver une nouvelle place. Heureusement sa réputation d’excellente cuisinière connue à travers toute la ville l’aide à trouver du travail.

A la suite de son renvoie de chez la mère de Miss Hilly Holbrook, elle éprouve encore plus d’encombres à trouver un poste puisque celle-ci a pris soin de faire circuler une rumeur comme quoi Minny était une voleuse. Miss Holbrook, pourtant amie de Skeeter, est une personne détestable qui « gouverne » sur les femmes de la ville de Jackson. Pour se venger de ce mensonge, elle fait une «Chose Abominable Epouvantable.» à cette dernière…

Après l’insistance d’Aibileen, elle accepte de témoigner dans le livre sur sa condition de bonne. Skeeter, Minny et Aibileen se réunissent régulièrement dans la cuisine de cette dernière afin d’écrire le livre. Elles discutent également longuement sur ce qu’il pourrait leur arriver si elles sont surprises ensembles…minny jackson

Laisser un commentaire