« Top 10 des artistes issus de la french touch » « la french quoi ? »

Ah la France ! Sa tour Eiffel, son romantisme, ses marques de luxe, sa gastronomie, ses pâtisseries, ses grèves … Mais aujourd’hui la France c’est surtout une déferlante d’artistes talentueux issue de la scène électro. Non m’dame je ne parle en aucun cas de David Guetta, le seul disc-jockey capable de mixer les bras en l’air, mais plutôt d’artistes au talent incontestable tels qu’Etienne de Crecy, Cassius, Justice, Kavinsky ou les incontournables Daft Punk. Bon je sais, les goûts et les couleurs ça ne se discutent pas et encore moins quand on parle de musique. Mais j’aimerais tout de même vous donner mon top 10 des artistes issus de la french touch.

IMG_1179

Mais tout d’abord, la french touch c’est quoi ?

Longtemps moquée et ridiculisée, la musique française n’a pas été toujours été très appréciée. Quand les angloxaxons se déhanchaient sur Prince ou Freddy Mercury, nous on avait le droit à Johnny Hallyday et Claude François. Mais heureusement, c’est durant les années 90 que ce mouvement a su séduire l’outre-manche grâce à des musiques chics, dansantes et dont l’inventivité créative était jusqu’ici innovante. La presse anglaise attribuait à ce courant musical le nom de « French Touch ». C’est également lors d’une interview de Eric Morand (du label électronique F Communications de Laurent Garnier) que ce dernier cita l’expression « We give a french touch to house music » (Nous donnons une touche française à la musique house).

Ce mouvement séduit rapidement la planète entière. Tout d’abord d’un point de vue linguistique l’avantage de la french touch est que c’est une musique electro sans parole et quand il y en a elles sont le plus souvent chantées en anglais. Le texte tient un rôle mineur et les musiques ne rencontrent donc pas la barrière de la langue.

Mais la french touch c’est surtout des artistes issus de la même génération : les années 80. Tous inspirés par la funk, le grunge, le disco, les bandes dessinés de leur enfance, les jeux vidéo et les films futuristes. Ces artistes créent à eux tous un univers graphique unique, vintage et à la fois très moderne.

Assez parlé, voici les 10 artistes issus de la french touch à ne surtout pas louper :

Daft Punk

Impensable de passer à côté de ce duo électro le plus influent du monde qui marquera l’année 2013 par leur très dansant « Get Lucky ». Ce duo électro originaire de Paris et actif depuis 1992 est composé de Thomas Bangalter et Guy-Manuel de Homem-Christo. Ils allient à leurs sons électro, house et techno des tonalités rock, groove et disco. Une des originalités des Daft Punk est le mythe qu’ils ont réussi à créer, se cachant derrière un casque et un costume à chacune de leurs apparitions. Ils font partie des artistes français qui s’exportent le mieux à l’étranger, et ce depuis 1996. Pas étonnant qu’ils soient tous les deux dans le top 3 des dj électro les plus riches du monde.

JUSTICE

Ce duo composé de composé de Gaspard Augé et de Xavier de Rosnay. Souvent surnommé « la relève des Daft Punk » leur style reste différent de leur précurseur et est en grande partie influencé par le disco et le heavy metal. Certaines rumeurs disaient même que les artistes qui composent le duo Justice étaient les mêmes artistes que pour Daft Punk.

Daft Punk & Justice
Daft Punk & Justice

MR OIZO

Mr Oizo alias Quentin Dupieux est un DJ, producteur, réalisateur, scénariste, en bref il sait tout faire. Il se fait connaître en 1999 avec le titre « Flat Beat » qui connait un succès monumental. Immédiatement après la sortie du single parait le premier album « Analog Worms Attack ». Caractérisé par un style psychédélique voir agaçant, son style est très particulier et volontairement difficile d’accès. L’univers de Mr Oizo met en scène un son contemporain qui ne s’explique pas.

DJ MEDHI

Une pointure de la scène hip hop et électro, Dj Medhi agit tout d’abord dans l’ombre en tant que producteur et compositeur pour ensuite commencer une carrière de dj. De son vrai nom Mehdi Favéris-Essadi, ce génie de la musique réussi avec brio à mélanger le monde du hip hop avec celui de l’électro. Dj Medhi connaitra une brillante et courte carrière puisque ce dernier décède le mardi 13 septembre 2011, à l’âge de 34 ans d’un accident domestique. Il marquera à jamais l’histoire de la french touch.

CASSIUS

Cassius est un duo musical français composé de Philippe Cerboneschi (Philippe Zdar, producteur du groupe Phoenix) et Hubert Blanc-Francard.  Leur musique est un mélange de house, de hip hop et de funk. Ce phénomène électronique est devenu l’un des piliers de la french touch notamment grâce au succès mondial de leur titre « I <3 you so ».

LAURENT GARNIER

La référence absolue, celui que tout le monde connaît à l’étranger, c’est Laurent Garnier. Il a commencé à mixer dans des clubs de Londres à la fin des années 80 sous le nom de Dj Pedro. Revenu en France, Laurent Garnier produit une house-music branchée qui mêle tous les styles de musique qui lui vaut une réputation internationale. Outre ses albums « Shot in The Dark » « Unreasonable behaviour » et « The Cloud making Machine », Laurent Garnier a sorti « Retrospective 94-06 » fruit de son travail de son label F Communications avec Eric Morand.

PHOENIX

Ce n’est pas de l’électro, mais en tant que grande fan il était impossible de passer à côté de ce groupe versaillais composé de Thomas Mars, Deck d’Arcy, Laurent Brancowitz et Christian Mazzalai. Quasi inconnus avant 2000, les Phoenix se sont vus propulsés parmi les têtes d’affiche de la « french touch », à la suite de la sortie de leur premier album « United ». Une musique pop-rock légère inspirée des années 70, c’est ce que propose ce groupe français qui a su se créer une réputation internationale. Les Phoenix sont très proches du duo Daft Punk, Laurent Brancowitz qui avait d’ailleurs, à ses débuts, formé un groupe avec ces derniers nommé Darlin. Voici une vidéo des deux groupe performant au Madison Square Garden, un moment unique à ne surtout pas louper.

La relève de la French Touch semble belle et bien assurée lorsque l’on voit le succès grandissant des trois prochains artistes de mon top 10.

BREAKBOT

Thibaut Berland alias Breakbot est un DJ et producteur qui se fait connaître par une multitude de remixes pour Justice, Sébastien Tellier, Metronomy, Yuksek ou Digitalism. Repéré par le label Ed Banger, Breakbot devient le nouvel espoir français de l’electro avec son style frais et funky mêlé à un son electro pop. Son titre « Baby I’m Yours » fût un succès monumental et montre au monde entier son potentiel et son talent dans l’univers électro. Son premier album « By Your Side » sort en 2012 et est très bien reçu par le public et la critique. Une étoile montante à surveiller de très près.

KAVINSKY

Kavinsky est un artiste électro avec un style rétro des années 80 qui tend clairement vers un univers futuriste. Bien qu’il fasse partie de la scène électro depuis les années 2000, l’artiste se fera connaitre du grand public grâce au fameux « Nightcall » en 2010, produit par Guy-Manuel de Homem-Christo et du sera la BO du célèbre film Drive. Le titre le propulse au-devant de la scène électro et c’est en 2013, soit 13 ans après ses débuts qu’il sortira son premier album « OutRun » qui rencontrera un vif succès.

C2C

C2C anciennement connu sous le nom de « Coup 2 Crosse » regroupe quatre DJ issus de deux groupes électro reconnus : Hocus Pocus et Beat Torrent. Crée en 1998, les C2C se font connaître en tant que champions du monde de DMC, 4 fois de suite. Leur musique est un mélange de breakbeat et de scratching aux influences résolument rock et funk. Leur premier album, TETR4 sort en 2012 soit 14 ans après leur début sur la scène électro. Leur ascension phénoménale permet à ces 4 dj d’être plébiscité par les festivals et les salles de concert du monde entier.

Tous ces artistes sont directement ou étroitement liés au label français Ed Banger Records dont la réputation n’est plus à faire. Ed banger Records est aujourd’hui l’un des labels français le plus connu du monde électronique. Anciennement manager du groupe Daft Punk, Pedro Winter lance ce label en 2003 avec pour protégés le célèbre duo Justice rencontré timidement lors d’une soirée raclette en plein mois de juillet. Le label fête cette année leur 10ans à travers une compilation qui regroupe des titres inédits et renversants. Abordant le hip hop, la techno, la house, la pop, le label parisien souhaite mixer les genres en proposant des musiques fraiches et modernes. Il propulse ainsi des artistes français à l’échelle internationale. En bref, si je vous parle de Ed Banger Records c’est parce qu’aujourd’hui la relève de la french touch semble est belle et bien assurée par l’écurie de Pedro Winter.

Pour les plus curieux voici un interview très intéressante de ce dernier ainsi qu’une deuxième vidéo lors de l’anniversaire de Pedro Winter où l’on peut apercevoir certaine figure de ce top 10 dont l’un des Daft Punk à visage découvert :